Mobilisations


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 12 novembre 2020
par  collectif.anim

SUD éducation dénonce la criminalisation des élèves

L’assassinat odieux de Samuel Paty est encore dans toutes les mémoires. Il y a quelques jours, les ministres Blanquer et Darmanin ont pu développer sur de nombreux plateaux de radio et de télévision les cas de "violation" de la minute de silence en hommage à notre collègue.
Il s’agit, bien souvent, (...)

jeudi 5 novembre 2020
par  collectif.anim

#SoutienAux4deMelle #SoisProfEtTaisToi

URGENT : "LOIN D’ÊTRE « CHOYÉS », LES 4 DE MELLE SONT LOURDEMENT SANCTIONNÉS"
Communiqué du comité de soutien aux 4 de Mlle du 4/11
Ce mercredi 4 novembre, Bénédicte Robert, rectrice de l’académie de Poitiers, aurait pu décider de mettre fin à huit mois d’acharnement institutionnel l’affaire des « 4 de (...)

samedi 31 octobre 2020
par  collectif.anim

Trop, c’est trop !

Le dernier jour de classe a été marqué par l’effroyable assassinat de Samuel Paty. S’attaquer à un enseignant, c’est s’attaquer à l’école qui est un lieu de construction d’un savoir critique, de rencontre de l’autre, de la formation de futur-e-s adultes libres et éclairé-e-s. Depuis, un nouvel attentat a eu (...)

samedi 31 octobre 2020
par  collectif.anim

Dépôt d’une alerte sociale intersyndical

Paris, le 31 octobre 2020
à Monsieur le directeur général des ressources humaines Ministère de l’éducation nationale 72 rue Regnault 75013 Paris
Objet : Dépôt d’une alerte sociale Monsieur le Directeur, Conformément aux dispositions de la loi 2008-790 du 20/08/2008, nous avons l’honneur de vous (...)

lundi 19 octobre 2020
par  collectif.anim

Samuel Paty : l’heure est au recueillement, pas aux récupérations

À la suite de l’assassinat ignoble de notre collègue, l’heure est avant tout au recueillement.SUD éducation a appelé les personnels à participer aux rassemblements en hommage à notre collègue, notamment à toutes les initiatives prévues le dimanche 18 octobre. L’heure est au recueillement, au deuil et à la (...)

vendredi 2 octobre 2020
par  collectif.anim

Antisexisme : SUD éducation soutient la mobilisation des lycéen.ne.s du vendredi 2 octobre

Depuis le lundi 14 Septembre, les lycéennes se mobilisent pour dénoncer le sexisme dans l’Éducation nationale et particulièrement les mentions sexistes dans les règlements intérieurs. Elles revendiquent le droit de se vêtir comme elles le souhaitent. À travers la liberté de leur tenue, elles refusent le (...)

vendredi 2 octobre 2020
par  collectif.anim

Préavis de grève du 12 au 16 octobre 2020

Préavis de grève
Le préavis «  généraliste  » évolue en fonction de l’actualité. Il permet de couvrir l’ensemble des personnels travaillant dans les écoles, services et établissements scolaires (enseignant-es, enseignant-e‑s du premier degré, enseignant-e‑s de l’AEFE, enseignant-es-chercheurs-chercheuses et (...)

mercredi 30 septembre 2020
par  collectif.anim

Le sexisme n’a sa place ni dans les établissements scolaires, ni dans les universités, ni ailleurs

Les injonctions contradictoires sur les tenues vestimentaires ne cessent de s’amplifier. À l’école, à l’université, au travail, dans tous les aspects de leur vie quotidienne, les femmes et les filles subissent des propos sexistes culpabilisants véhiculés par une société restée patriarcale. Les (...)

samedi 19 septembre 2020

Le sexisme fait sa rentrée

Après l’épisode des gendarmes qui demandent à des femmes de couvrir leurs seins nus à la plage ou celui d’une jeune femme qui s’est vue refuser l’entrée dans dans un musée à cause d’un décolleté jugé trop profond, le sexisme fait sa rentrée en grande pompe. Le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel (...)

jeudi 29 août 2019
par  Sud Éducation 84 (JB)

Victoire aux Prud’hommes pour Sud Education 84 : CUI requalifié en CDI !!!

Le Conseil des Prud’hommes d’Avignon vient de donner raison à une collègue contractuelle soutenue par SUD Education 84 qui, en partie, a pris en charge les frais liés à la procédure, contre le Lycée professionnel Montesquieu de Sorgues l’ayant abusivement employée en CUI-CAE.
Le Conseil a requalifié (...)