Des nouvelles de la lutte de décembre 2011 menée par les agents de sécurité dans les aéroports

mardi 20 décembre 2011

  • Le gouvernement dit être prêt mardi 20 décembre à recourir aux forces de l’ordre, après cinq jours de grève d’agents de sûreté à Roissy et Lyon.
  • Alors que les agents revendiquent toujours une revalorisation salariale, le ministre des Transports Thierry Mariani commande : "Dès demain, on veut que les départs se fassent normalement".
  • Claude Guéant a annoncé que les forces de l’ordre se substitueraient aux grévistes en cas de besoin.
  • "Ce sont les patrons qui prennent en otages les voyageurs. Ils pouvaient négocier depuis début décembre, ils nous ont poussé à la grève", a affirmé Danielle Hanryon déléguée CGT chez ICTS.
  • L’inspection du travail a confirmé à l’AFP réaliser un contrôle pour "vérifier la légalité des entreprises présentes.
  • Le ministre Mariani a critiqué "l’état d’esprit du patronat" et regretté qu’en dépit d’un dépôt de préavis le 8 décembre, "les négociations n’ont été ouvertes que la veille du conflit".
  • La proposition de loi du député UMP Eric Diard, visant notamment à instaurer l’obligation de négociation ainsi que la déclaration individuelle des grévistes 48 heures avant le début du mouvement, sera d’ailleurs examinée à l’Assemblée le 24 janvier.
    Cette proposition soulève les critiques du PS et des syndicats, qui déplorent que des "relents poujadistes à visée électorale prennent le pas sur les difficultés rencontrées pour une profession où le dialogue social est difficile".

Tiré d’une dépêche AFP



Toutes les brèves du site

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur