L’UNL appelle les lycéens partout en France à participer massivement à la journée de mobilisation interprofessionnelle du 11 octobre prochain pour faire entendre leur voix

lundi 10 octobre 2011

Les lycéens mobilisés contre la rentrée la plus catastrophique du gouvernement !

La rentrée 2012 restera dans les mémoires lycéennes comme la pire rentrée de leur scolarité. L’accumulation de toutes les mesures qui dégradent depuis 10 ans le service public d’Éducation Nationale dépasse aujourd’hui notre seuil de tolérance.

Avec un total de 90 000 suppressions de postes d’enseignants, des classes atteignant un effectif de 40 élèves dans certains établissements, une formation défaillante des enseignants, et de lourdes difficultés dans leur remplacement, les lycéens refusent de se voir aliéner l’outil de leur apprentissage et de leur émancipation au profit des intérêts particuliers que défend le gouvernement.

Notre avenir mérite une politique éducative ambitieuse !

Les lycéens mobilisés depuis le 27 septembre dernier et l’UNL portent de nombreuses revendications pour mettre fin à cette boucherie éducative, passant notamment par un plan pluriannuel de recrutement d’enseignants, une nouvelle réforme de leur formation, et une refonte des rythmes scolaires, devenus étouffant pour la majorité des lycéens.

L’UNL appelle donc tous les lycéens, partout en France, à s’organiser en assemblées générales et à participer massivement à la journée de mobilisation interprofessionnelle du 11 octobre prochain pour faire entendre leur voix.



Toutes les brèves du site

Navigation

Brèves de la rubrique