Ca chauffe dans l’officine à l’origine du BACPRO 3 ans ...

jeudi 14 février 2008
popularité : 28%

Un collaborateur de l’ancien président de l’Union des industries des métiers de la métallurgie (UIMM), Denis Gautier-Sauvagnac, a été placé en garde à vue mercredi dans le cadre de l’enquête sur des retraits de fonds suspects des comptes de l’organisation patronale, a-t-on appris de sources judiciaires.

La garde à vue de ce cadre de l’UIMM peut durer jusqu’à 48 heures.

M. Gautier-Sauvagnac, surnommé « DGS », a été mis en examen pour « abus de confiance », « recel d’abus de confiance » et « travail dissimulé ».

La chef comptable de l’organisation patronale est également poursuivie dans ce dossier.

L’enquête a établi jusqu’ici que près de 20 millions d’euros ont été retirés en liquide des comptes de l’UIMM entre 2000 et 2007.

Si la justice a retrouvé la trace de près de 3 millions, celle des 17 restant reste inconnue.

Lors de sa garde à vue fin novembre pendant l’enquête préliminaire, M. Gautier-Sauvagnac avait donné une idée « globale » et « théorique » de la destination de ces fonds.

« Les bénéficiaires sont les organisations participant à la vie sociale de ce pays », avait, à l’époque, précisé son avocat, Me Jean-Yves Leborgne.

Source : PARIS Asociated Press 13/02/2008


Sites favoris


141 sites référencés dans ce secteur