Professeur ayant giflé un lycéen insolent : Garde à vue immédiate et condamnation ? Un policier ayant mutilé à l’oeil un lycéen : Impunité et félicitations ?

dimanche 3 février 2008
popularité : 32%

D’un côté un professeur excédé qui commet une erreur inexcusable. De l’autre un policier armé d’une arme à « léthalité atténuée » (un flashball) qui peut provoquer, sans raison d’ordre public ni aucune sommation, des dommages corporels irréversibles.

(Nota : C’est arrivé à Nantes le 27 novembre dernier lors d’une manifestation d’étudiants et de lycéens, et le Procureur en charge de la plainte pour “violence volontaire avec arme” sur un mineur, vient pourtant de refuser par voie de presse une invitation des parents de la victime à une “reconstitution des faits”.)

Conclusion provisoire : Il y aurait donc désormais deux poids et deux mesures en matière de « violence aggravée sur mineur » et quelque chose de pourri dans le pays de M. Nicolas Sarkozy, selon que vous êtes un fils de gendarme et insultant votre professeur, ou bien un jeune lycéen âgé de 16 ans, manifestant collectivement pour des idéaux de gauche.

(Merci de faire passer ce message.)

Source:http://lucky.blog.lemonde.fr/


Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


141 sites référencés dans ce secteur