Appel à tous, syndicats, équipes :

vendredi 2 février 2007
popularité : 8%

Roland Veuillet,
41e jour de grève de la faim

Agir avant qu’il ne soit trop tard !

Participez au soutien en signant la pétition intersyndicale mais aussi comme cela se fait en d’autres circonstances, quand l’urgence l’exige, en alertant vos réseaux et en faxant au ministre de l’Education nationale,
au Premier ministre, au Président de la République.

Rappel : Le 24 décembre 2006, un Conseiller Principal d’Education, Roland Veuillet, a entamé une grève de la faim pour dénoncer la répression anti-syndicale et anti-grève dont il est l’objet depuis maintenant quatre ans.

C’est la deuxième grève de la faim que ce syndicaliste observe, réduit à nouveau à cette action par l’impossibilité de faire valoir son bon droit face au puissant lobby des hauts fonctionnaires de l’administration.
Il demande :

* la mise en place d’une Enquête Administrative

* le réexamen de son dossier par une Commission Paritaire Nationale (CAPN)

* un moratoire sur l’application de la sanction en attendant la CAPN (c’est-à-dire la réintégration sur son poste au lycée Dhuoda de Nîmes).

Malgré l’avis du Conseil Supérieur de la Fonction Publique de janvier 2005 et alors que, le 17 octobre 2006, le commissaire du gouvernement, au Tribunal Administratif de Lyon, qui a dit :

« Tout ceci nous paraît révéler des attitudes plus que désinvoltes de la part des personnels de direction du lycée Dhuoda et nous sommes d’avis, au contraire, que M. VEUILLET a agi avec professionnalisme et dévouement en gérant comme il l’a fait le problème de la surveillance de l’internat dans le double contexte d’une grève des surveillants et d’une indisponibilité, ou d’un absentéisme, des personnels de direction. "

Puis il a conclu :

« 1°) à l’annulation du jugement du TA de Lyon en date du 15-7-2004 ;

2°) à l’annulation des arrêtés susmentionnés en date des 9-5-2003, 22-5-2003 et 30-5-2003 ;

3°) à la condamnation de l’Etat à verser à M. VEUILLET une somme de 2.000 euros au titre des frais qu’il a exposés pour ses requêtes de première instance et d’appel. »

Le ministre De Robien maintient la sanction abusive contre Roland Veuillet !

Nous vous proposons d’envoyer d’urgence des fax de soutien et de protestation :
• au ministre de l’Education nationale, au 01 55 55 21 74
• au Premier ministre, au 01 42 75 50 09 et au 01 45 44 15 72
• au Président de la République, 01.47.42.24.65.

Nous demandons justice pour Roland VEUILLET

Nous demandons à ce que soit respecté l’avis du Conseil Supérieur de la Fonction Publique, et que soit levé l’ensemble des sanctions qui frappent Roland Veuillet,

Fax gratuit via internet : http://www.alliancemca.net/fax.html

fax gratuit :


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


144 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web