Après la grève du 26 janvier, poursuivre et amplifier la mobilisation !

Fédération SUD éducation
jeudi 4 février 2016
par  Pierre L
popularité : 16%

Après la grève du 26 janvier, poursuivre et amplifier la mobilisation !

Communiqué de la fédération SUD éducation

vendredi 5 février 2016

Le succès de la mobilisation du 26 janvier, dans la fonction publique et singulièrement dans l’éducation, appelle des suites.

Les manifestations pour les salaires et la défense du service public ont été importantes. Dans l’éducation, il n’y avait pas eu autant de grévistes et de manifestant-e-s depuis la grève de mai dernier. Les personnels des collèges se sont massivement mobilisés. La grève a également été significative dans les lycées et dans les écoles dans de nombreux départements.

La réussite de cette mobilisation dans notre secteur démontre l’opposition résolue des collègues à cette réforme du collège.

Les annonces mensongères sur la pérennisation des classes bilangues ne sont rien d’autre qu’une piètre opération de communication ministérielle qui ne trompe personne.

Il est nécessaire de continuer la résistance à la mise en place de cette réforme, d’utiliser tous les moyens pour s’opposer aux formations ou les subvertir, d’informer les parents et la population.

L’annonce des DHG (dotation horaire globale), qui stagnent ou sont en recul, en est l’occasion en collège.

Dans les lycées et les écoles, les annonces des DHG et des cartes scolaires très largement insuffisantes pour la rentrée doivent entraîner un élargissement de la mobilisation pour renforcer le rapport de force.

Au lendemain du 26, déjà, de nombreuses mobilisations ont été annoncées : dans les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, la Haute-Garonne, l’Allier, le Limousin, l’Ariège, etc., notamment à l’occasion des CDEN et des CTSD.
Aux revendications contre cette réforme du collège, elles associent la lutte pour des moyens supplémentaires et pour l’amélioration des conditions de travail dans le premier et le second degré pour la rentrée 2016.

SUD éducation soutient l’ensemble de ces mobilisations locales, appelle à les amplifier, à les reconduire, et à les fédérer au-delà des luttes d’écoles et d’établissements en recherchant l’appui intersyndical.

La multiplication de ces luttes dans les académies permettra qu’une mobilisation nationale reprenne de façon offensive après le retour des vacances d’hiver.

Il est de la responsabilité de l’intersyndicale de proposer des perspectives nationales permettant de développer la mobilisation jusqu’à la satisfaction de nos revendications.
C’est ce que continuera de défendre SUD éducation.

Le ministère et le gouvernement veulent passer en force.

À leur entêtement et leur mépris, opposons notre détermination !


Réforme du collège : communiqué intersyndical sur les suites de la mobilisation après la grève du 26 janvier

SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNFOLC, SNETAA-FO, SFSDPEP-FO, CGT, CGT enseignement privé, SNALC-FGAF, SNCL-FAEN, SIES-FAEN, CNGA CFE-CGC, SUNDEP-Solidaires, SUD éducation

vendredi 29 janvier 2016

http://www.sudeducation.org/Reforme...

L’intersyndicale second degré (SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNFOLC, SNETAA-FO, SFSDPEP-FO, CGT, CGT enseignement privé, SNALC-FGAF, SNCL-FAEN, SIES-FAEN, CNGA CFE-CGC, SUNDEP-Solidaires, SUD éducation) se félicite du succès de la grève du mardi 26 janvier, majoritaire. Elle montre une nouvelle fois le rejet massif de la réforme « collège2016 ».

Cette journée venait après la campagne ministérielle qui tentait de contraindre, par la menace et les pressions, les personnels à participer à des journées de formation/formatage qui, finalement n’ont fait que renforcer leur détermination.

Elle est une réponse au mépris affiché par la ministre qui refuse toujours de les entendre, de recevoir l’intersyndicale et persiste dans sa volonté d’imposer autoritairement et contre les personnels sa réforme.

L’intersyndicale réaffirme sa détermination à obtenir l’abrogation de la réforme du collège, à bloquer sa mise en œuvre à la rentrée 2016 et appelle l’ensemble des collègues à poursuivre la lutte.

Elle soutient toutes les initiatives décidées collectivement dans les établissements en lien avec les organisations syndicales de l’intersyndicale (reconduction de la grève, assemblées générales, heures d’information syndicale, refus collectif des formations à la réforme, refus des DGH qui entérineraient les dispositifs de college2016, initiatives communes avec les parents d’élèves…).

Elle s’adressera solennellement au Président de la République pour lui exprimer sa détermination et sa demande d’ouverture immédiate des discussions sur d’autres bases.

Elle appelle les personnels à débattre des modalités d’actions pour amplifier le rapport de forces pour gagner.

Elle se réunira rapidement pour décider d’initiatives nationales dès la rentrée des congés d’hiver.



Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois