Refonder l’école devrait être une priorité pour faire réussir les pauvres

article de Jean - Paul Delahaye
vendredi 26 juin 2015
par  krizzo
popularité : 11%

Article de Jean - Paul Delahaye, Inspecteur général de l’Education nationale, mission "grande pauvreté et réussite scolaire", publié par l’observatoire des inégalités.

Si refonder l’école, c’est corriger les inégalités au sein du système éducatif, alors refonder l’école, c’est faire réussir les plus pauvres. Le point de vue de Jean-Paul Delahaye, Inspecteur général de l’éducation nationale et auteur du rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire » est consultable sur le site de l’observatoire des inégalites.

Deux extraits qui doivent nous faire réfléchir aux modalités et objectifs de la refondation de l’école :

"Un enfant pauvre est un enfant qui vit avec d’importantes fragilités qui peuvent l’empêcher de répondre aux exigences scolaires. Comment apprendre sereinement quand on est mal logé, mal nourri, quand on ne peut se soigner, participer à une sortie scolaire ou acheter les fournitures scolaires ?"

"C’est d’abord pour les plus pauvres que la refondation de l’école doit s’opérer, mais elle n’est pas seulement une question de justice pour les pauvres eux-mêmes, elle est une question de survie pour notre économie car les inégalités freinent la croissance. Elles sont à la fois le moteur de notre système éducatif et la cause de nos difficultés économiques et sociales. L’intérêt bien compris de notre pays rejoint l’idéal d’une école plus juste."



Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique