Pendant les vacances, la répression continue !

dimanche 23 juillet 2006
popularité : 45%

Bronzez braves gens, loin des plages et des oreilles des médias, la répression contre le mouvement anti-CPE continue !
Dans le Vaucluse deux étudiants, doivent passer en jugement au mois d’août,

, il leur est reproché leur activité au cours de ce mouvement et les actions menées pour se faire entendre par un gouvernement dont la surdité est bien connue. Blocage de voie ferrée, déménagement du siège de l’UMP, le tout sans violence et dans la bonne humeur.

Mais nos gouvernants n’ont pas accepté l’échec de leur projet libéral, dès le mois d’avril, la répression s’est mise en place. Les chiffres officiels de la Chancellerie sur la répression du mouvement au niveau national donnaient au 18 avril :

+ 4350 arrestations.

+ 637 procédures judiciaires (dont 271 comparutions immédiates) qui ont donné lieu à :
71 peines de prison ferme ; 167 peines de sursis, TIG ou mises à l’épreuve ; 188 mesures alternatives.

Depuis, la répression s’est faite plus sournoise et les procès ont lieu pendant l’été, loin de toute mobilisation.

Nous appelons à la vigilance !

Il est fondamental que l’on se prépare à réagir, comme nous l’avons fait au printemps, dans l’unité syndicale, dès que nous saurons les dates des procès des étudiants avignonais.

Pour se renseigner :

Solidaires ; http:

Indimédia

COLLECTIF ASSISTANCE JURIDIQUE CPE

répression à Rennes :