Lundi 16 mars à 18h à la Manutention (Utopia-Avignon), café politique sur la situation en Grèce et plus globalement en Europe. Mercredi 18 mars rassemblement devant l’ancienne Banque de France (place de l’Horloge).

organisé par le collectif de soutien au peuple grec
vendredi 6 mars 2015
par  Pierre L
popularité : 23%

Rendez-vous lundi 16 mars à 18h à la Manutention (Utopia-Avignon) pour un café politique sur la situation en Grèce et ce que nous pouvons faire pour soutenir le peuple grec écrasé par la Troïka (BCE, FMI, Commission Européenne).

Le Collectif de soutien au peuple grec et contre l’austérité (créé avec l’arrivée de Syriza au pouvoir en Grèce) s’est réuni mardi 3 mars.

Nous avons fait le point sur la situation et souligné l’importance du vote Grec qui pour la première fois voit un peuple s’opposer avec sucés aux politiques libérales européennes.

En proposant des solutions alternatives le nouveau gouvernement grec s’attire une adhésion populaire de plus en plus marquée (Aube dorée descend à 2% dans les sondages), mais aussi l’hostilité de la totalité des gouvernements et des responsables, non élus, des instances européennes.

Il nous parait de plus en plus urgent de lutter contre un isolement, qui s’il aboutissait, à un échec serait lourd de conséquences pour l’ensemble des peuples européens.
Ce qui justifie la création de notre collectif. 

Nous appelons tous les citoyens, les syndicats, les partis concernés à venir rejoindre le collectif (pour l’instant seuls ATTAC, le NPA, et Ensemble sont officiellement signataires)

Sans soutien(ce qui est le cas actuellement) le gouvernement Grec sera obligé de céder aux injonctions de toutes les instances européennes et des états, le gouvernement français avec le gouvernement allemand étant à la pointe d’une offensive visant à protéger leur politique austéritaire.
En cas d’échec grec la seule alternative crédible en Europe sera l’extrême droite avec ses conséquences sur les salariés et leurs syndicats (au passage depuis la victoire de Syriza l’Aube dorée est passé de 11% à 2% des intentions de votes). Soutenir le peuple grec c’est aussi lutter contre l’austérité et le FN.

Déjà le collectif de soutien au peuple grec propose :

- Un café politique le lundi 16 mars à 18h à la Manutention (Utopia-Avignon)

- Un rassemblement festif le mercredi 18 mars 18h devant l’ancienne Banque de France (place de l’Horloge-Avignon)

- Un meeting est prévu en avril avec la présence d’un membre de Syriza et un membre de Podémos (la date dépend de la disponibilité du membre de Syriza


Le rassemblement du mercredi 18 mars à 18 h devant l’ancienne Banque de France s’inscrit dans un grand mouvement européen organisé le jour de l’inauguration du nouveau bâtiment de la Banque Centrale Européenne (qui a coûté la modeste somme de 1, 2 milliards d’euros ! ).

La BCE joue un rôle central dans les violentes politiques d’austérité menées par la Troïka, particulièrement au Sud de l’Europe. Privatisations, précarité, incertitudes et attaques des droits sociaux et de la démocratie...

En s’opposant récemment au refinancement des banques grecques, la BCE -avec l’aval des dirigeants européens- fait un nouveau coup de force et piétine le choix démocratique du peuple grec.

La Banque Centrale Européenne inaugure son nouveau siège à Francfort le 18 mars 2015. Ce bâtiment-forteresse a coûté 1,3 milliard d’euros et symbolise parfaitement la distance qui sépare les élites politiques et financières des peuples.

Mais la BCE n’est pas qu’un symbole, c’est un acteur bien réel du diktat de l’austérité !

Le mercredi 18 mars, pour l’inauguration du nouveau siège de la BCE, se déroulera à Francfort la manifestation européenne Blockupy Frankfurt soutenue par de nombreuses organisations associatives et syndicales européennes et le réseau Altersommet.

Au moment où les gouvernements et la Troïka, BCE en tête, tentent d’interdire au gouvernement grec de rompre avec l’austérité, cette manifestation revêt une importance particulière.

Nous proclamerons devant le siège de la BCE ​que la lutte des Grecs contre la finance et le joug de la dette est la lutte de tous les peuples européens.​

Des mouvements luttent à travers l’Europe pour renverser ces politiques, tissent des liens et des solidarités. Blockupy fait partie d’un réseau à l’échelle européenne de militant-es de mouvements sociaux, altermondialistes, migrants, chômeurs, précaires, travailleurs de l’industrie, syndicalistes, membres de partis politiques et bien d’autres encore de nombreux pays européens d’Italie, d’Espagne, de Grèce, de Belgique, des Pays-Bas, du Danemark, de France, d’Allemagne et d’autres pays. D’ores et déjà en France les organisations suivantes s’organisent pour des départs collectifs à Francfort : Attac, Ensemble, Euromarches, FSU, NPA, Solidaires, Sud PTT...

Parallèlement, pour faire monter en France le débat sur les alternatives européennes à la dette et à l’austérité, le Collectif d’audit citoyen va appeler à des assemblées citoyennes "Blockupy Banque de France" devant toutes les agences de la Banque de France en France le samedi 14 mars au matin. La forme et l’objet de ces assemblées vont se décider localement et unitairement.


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur