Ce vendredi 19 décembre, 18h, devant la gare d’Avignon centre, Rassemblement contre le TAFTA (Trans-Atlantic Free Trade Agreement). Le TAFTA : Une bombe sociale qui va dynamiter le modèle de vie à l’Européenne

Collectif Stop TAFTA du Vaucluse
mercredi 17 décembre 2014
par  Pierre L
popularité : 11%

Vendredi 19 décembre
18h
devant la gare d’Avignon centre
Rassemblement contre le TAFTA
(Trans-Atlantic Free Trade Agreement ou Grand Marché Transatlantique)

Ce même jour aura lieu une grande manifestation européenne à Bruxelles et de nombreuses autres manifestations dans un grand nombre de villes françaises et européennes.

Le TAFTA  : Une bombe sociale 
qui va dynamiter le modèle de vie à l’Européenne

Le collectif STOP TAFTA Vaucluse dit NON au grand marché transatlantique.
Ni CETA (Canada/Europe) - Ni TAFTA (Etats-Unis/Europe).

Un dossier complet sur le TAFTA (le premier article du dossier s’intitule : Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens), est à lire là :

http://www.monde-diplomatique.fr/do...

Regardez aussi une courte video (15’) avec Raoul-Marc Jennar, spécialiste de ces questions, qui met les choses au clair, aborde aussi la question de comment lutter contre ce "typhon".

https://www.youtube.com/watch?v=dtM...

 R.M. Jennar présente les « Les 5 grands objectifs du TAFTA »

1- Soumettre toutes les activités humaines aux règles de la concurrence :

2 – Aligner toutes les normes (sociales, sanitaires, alimentaires, environnementales…) sur les normes américaines qui sont beaucoup moins exigeantes que les nôtres.

3 – Notre justice républicaine sera dessaisie des compétences concernant tous les conflits entre les pouvoirs publics (de la Commune à l’État) et les grandes firmes multinationales, compétences qui seront transférées à des structures privées appelées « groupes d’arbitrage ».

4 – Supprimer les droits de douane en particulier dans le domaine agricole, c’est à dire ouvrir grand les portes aux géants de l’agro-business américain. ce qui entraînera la disparition complète des petites et moyennes exploitations, la disparition du Bio, du local, des Amap, etc. Sans oublier l’invasion des OGM, pesticides… dans le cadre d’une agriculture industrielle n’ayant aucun soucis de l’environnement, de la santé, etc.
Les petites et moyennes exploitations vont disparaître, des centaines de milliers d’emplois seront perdus pour venir grossir les banlieues des villes.

5 – Assurer l’impossibilité de revenir en arrière : Il est bien spécifié qu’une fois le Traité ratifié, il échappera complètement aux Etats et aux Parlements. Toutes les modifications ultérieures seront de la compétence exclusive d’une instance internationale ad-hoc, sans passer devant les Etats et leurs citoyens.

Donc perte de souveraineté, recul de la démocratie, disparition des petits paysans, des petits artisans, des petites entreprises, … et perte de la qualité de la vie.

Il est donc urgent que comme en 2005 pour le projet de « constitution européenne » nous, toutes et tous, nous emparions de cette question.

A vendredi.



Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur