Grève reconductible à la SNCF à partir du 10 juin

par l’Union syndicale Solidaires et Sud rail
mercredi 11 juin 2014
par  Pierre L
popularité : 11%

Cette lutte s’insère dans la défense des services publics et concerne l’ensemble du mouvement syndical et toute la population qui doivent bloquer ensemble ce projet de loi et les restructurations en cours qui l’anticipe, afin de stopper la dégradation du service rendu, la baisse de la sécurité ferroviaire des transports quotidiens, l’augmentation des tarifs de transport pour payer des péages en forte augmentation, le dés-aménagement des territoires et les atteintes à l’environnement.

Grève reconductible à la SNCF à partir du 10 juin
http://www.solidaires.org/article48...

motion d’actualité du congrès de l’Union syndicale Solidaires

L’interfédérale CGT et SUD-Rail a décidé de commencer une grève reconductible le 10 juin à 19 h pour exiger le retrait du projet de loi ferroviaire prévu en 1re lecture à l’Assemblé nationale le 17 juin, en procédure accélérée.  

Cette grève reconductible représente la suite et le point final après plusieurs grèves unitaires depuis juin 2013 et de la manifestation nationale de plus de 20 000 cheminot-es le 22 mai 2014, pour mettre fin : 

• au projet de loi du gouvernement, visant à diviser encore plus l’entreprise SNCF déjà séparée en 2 en 1997 avec la création de RFF, en éclatant le système ferroviaire SNCF-RFF en 3 entités ce qui augmentera les dysfonctionnements dont les exemples ne manquent pas, notamment le récent rabotage des quais, les retards en cascade, les incidents à répétitions, les suppressions de trains… 

• aux réorganisations successives, aux suppressions de postes, au découpage des activités de la SNCF, de plus en plus autonomisées et établissant entre elles des rapports marchands, à la multiplication des filiales et la généralisation de la sous-traitance mettant de fait en place la réforme avant la réforme envisagée dans le projet de loi ; 

• à la casse du statut et de la règlementation notamment du personnel, pourtant construits depuis des décennies pour une sécurité optimale des circulations. 

Les fédérations CGT et SUD-Rail ont déposé ensemble un préavis reconductible, pour exiger le retrait du projet de loi, et la prise en compte de la plate-forme unitaire (CGT, SUD-Rail, UNSA) présentée au gouvernement pour une autre réforme du système ferroviaire. 

Dès le 11 juin, dans chaque chantier, des Assemblées Générales de grévistes organiseront la mobilisation et décideront des suites du mouvement. 

Cette lutte s’insère dans la défense des services publics et concerne l’ensemble du mouvement syndical et toute la population qui doivent bloquer ensemble ce projet de loi et les restructurations en cours qui l’anticipe, afin de stopper la dégradation du service rendu, la baisse de la sécurité ferroviaire des transports quotidiens, l’augmentation des tarifs de transport pour payer des péages en forte augmentation, le dés-aménagement des territoires et les atteintes à l’environnement  

Cette lutte de défense des services publics, c’est la nôtre à Solidaires. 

Dunkerque le 5 juin 2014

9 juin 2014


Grève reconductible à la SNCF à partir du 10 juin 2014

http://www.sudrail.fr/index.php?pag...

04/06/2014

Le 22 mai dernier, à l’appel des fédérations cheminotes CGT – UNSA – SUD-Rail, ce sont plus de 20 000 cheminot-e-s qui ont manifesté, dans les rues de Paris, pour rappeler leur refus du projet de loi de réforme ferroviaire concocté par le gouvernement et sponsorisé par la direction SNCF.

Ce projet de loi du tandem Cuvillier/Pépy veut détériorer le système et le service public ferroviaire, le diviser encore plus en passant de deux à trois entités distinctes, renforcer le dumping social dans le ferroviaire au détriment de la sécurité et de la qualité de service, tenter de réduire la dette publique du ferroviaire en augmentant les péages donc les tarifs pour les usagers et sur le dos des cheminots et de leurs conditions de travail…

Les fédérations cheminotes CGT et SUD-Rail ont décidé de déposer un préavis de grève reconductible tous services à compter du mardi 10 juin 19 h pour exiger le retrait du projet de loi ferroviaire, qui passera les 17 et 18 juin au Parlement en procédure accélérée.

Aujourd’hui, le gouvernement et la direction SNCF ne cherchent que l’affrontement ! 

A SUD-Rail, nous sommes pour une réforme du ferroviaire qui pense et organise une véritable politique des transports, la reconstruction d’un service public ferroviaire unifié, le traitement de la pseudo-dette du système ferroviaire et les mêmes droits sociaux pour tous les travailleurs rail. 

C’est bien dans ce cadre, et sur la base de la plate forme unitaire CGT – UNSA – SUD-Rail, nous exigeons :

  • la réintégration du système ferroviaire dans un seul EPIC,
  • l’arrêt du processus de filialisation/privatisation mené par la direction SNCF avec ses restructurations compulsives,
  • la non remise en cause et l’amélioration de la réglementation du travail SNCF,
  • la reprise de la dette publique du système ferroviaire par l’Etat.

Il est encore temps pour le gouvernement et la direction SNCF de prendre en compte les revendications des cheminot-es, de satisfaire les besoins des usagers et d’éviter un conflit national long et dur ! 

Si gouvernement et direction s’entêtent, dès le 11 juin au matin, ce sont les Assemblées Générales des grévistes qui organiseront la mobilisation et décideront des suites du mouvement.



Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur