Les étudiants -es de l’école des beaux arts d’avignon se mobilisent contre l’opacité et l’arbitraire

Un diplôme Mac Do aux Beaux Arts d’Avignon ?
vendredi 1er juin 2012
popularité : 17%

Absences de document réglementaire permettant aux étudiants -es de comprendre le processus d’évaluation, absence de convocation nominative, sélection arbitraire faisant fi des parcours de formation et de l’avis des enseignants assurant le suivi, annonce d’éviction à quelques jours d’examens décisifs .... les étudiants -es avignonais -es en ont assez d’être ainsi maltraités -es et méprisés -es !

Ils -elles ont adressé à leur directeur, Monsieur Ferrari, un courrier recommandé le mettant en demeure de revoir sa copie, et sur la sélection inique qui a été réalisée sous sa direction, et sur le calendrier des examens des DNAP, dont les premières épreuves sont programmées dès le lundi 4 juin 2012, mettant en péril la réussite des étudiants -es ainsi mis au banc.

SUD Etudiant Vaucluse, Solidaires Vaucluse, la Fédération des syndicats SUD Etudiant et SUD Education Vaucluse ont immédiatement manifesté leur soutien.

Une conférence de presse s’est tenu aujourd’hui dans l’école des beaux arts d’Avignon, rue Viollette, suivie par de nombreux médias locaux et régionaux.

Alors que le directeur Ferrari était encore introuvable hier par téléphone, ce dernier a accepté aujourd’hui de recevoir une délégation en début d’après-midi.

Malgré les éléments accablants avancés par la délégation étudiante, Monsieur le Directeur Ferrari croit pour l’instant encore pouvoir se défausser alternativement soit sur la directrice des études de l’école, soit sur une école des beaux arts qui ne se soucierait pas de la "norme"...

Les étudiants -es lésés -es rappellent que tout lieu de formation, fusse-t-il celui d’"artistes", est soumis aux mêmes règles et lois.


La publication parue sur sudetudiant84.org :

Un diplôme Mac Do aux Beaux Arts d’Avignon ?

"Il y a deux jours, notre administration nous a informé que certains étudiants en troisième année à l’école d’art d’Avignon n’étaient pas admis en quatrième année, malgré le diplôme.

Si nous écrivons ce texte aujourd’hui, c’est qu’un sentiment de profonde injustice domine. En effet, nous estimons que la commission qui a décidé de notre avenir n’est pas légitime, car elle était composée pour l’essentiel de professeurs et d’administrateurs qui ne connaissent en aucune manière notre travail artistique : ce sont aux professeurs de choisir, à ceux qui connaissent les étudiants, leurs travaux.

Ce sont eux qui nous suivent depuis trois ans et qui savent de quoi nous sommes capables. Nous avons été jugés en dix minutes, sans avoir la possibilité de montrer notre travail, par des gens qui avaient l’air de s’en moquer. Même les entretiens d’embauche dans la restauration rapide se déroulent de façon plus logique. Comble de la bêtise administrative, certains des étudiants de l’option restauration-conservation ne savent toujours pas s’ils ont le droit de passer le diplôme, à seulement trois jours du début des épreuves.

Tout cela peut vous sembler futile, mais pour nous, étudiants, l’heure est grave : c’est notre avenir qui est en jeu. N’ayant été prévenus qu’il y a deux jours de notre renvoi pur et simple de l’école, il nous est désormais impossible de tenter les concours d’entrée d’autres écoles, et certains d’entre nous n’ont ni les moyens financiers, ni l’envie de partir.

Aujourd’hui, nous souhaitons changer cela et renverser la vapeur. Après une rencontre très brève avec notre directeur, aucune réponse ne nous a été donnée. Chaque interlocuteur se dérobe et seule la question des quotas est abordée.

Nous étions conscient du fait qu’il y a des quotas à respecter, comme beaucoup d’établissements. Seulement, à trois jours du diplôme, on nous révèle de façon grossière que la moitié d’entre nous passe à la trappe pour d’obscures raisons. Si nous nous battons aujourd’hui,c’est pour que les élèves des Beaux Art d’Avignon reprennent leur place en tant que membres vivants et actifs de cette institution.

Aucun d’entre nous ne pourra être rasséréné tant que ces doutes et injustices planeront."



Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur