Communiqué du 21 décembre 2011 du syndicat SUD Prévention et Sécurité

mercredi 21 décembre 2011
popularité : 21%

Le syndicat SUD Prévention et Sécurité, soutient sans réserve le
mouvement de grève des salariés de la sureté aéroportuaire.

L’attitude du gouvernement est inadmissible : après avoir mis tout en oeuvre avec Aéroport de Paris pour privatiser cette activité et dégrader les conditions de travail et de salaires, il est irresponsable de faire la sourde oreille aux revendications des agents de sureté. Et ce sont les mêmes
qui ont recours à des propos diffamatoires, qualifiant les grévistes de « preneurs d’otage » !

Les patrons des sociétés de sécurité et le gouvernement feraient mieux de se soucier un peu plus des conditions de travail, des effectifs et des salaires du personnel qui assume quotidiennement la sécurité dans les aéroports (58 millions de passagers et 2,4 millions de tonnes de fret en 2010,
uniquement à Roissy Charles De Gaulle).

Toujours à Roissy, 5 000 passagers passent chaque jour par un seul poste d’inspection filtrage, etLe syndicat SUD Prévention et Sécurité, soutient sans réserve le mouvement de grève des salariés de la sureté aéroportuaire.
L’attitude du gouvernement est inadmissible : après avoir mis tout en oeuvre avec Aéroport de Paris pour privatiser cette activité et dégrader les conditions de travail et de salaires, il est irresponsable de faire la sourde oreille aux revendications des agents de sureté.

Et ce sont les mêmes qui ont recours à des propos diffamatoires, qualifiant les grévistes de « preneurs d’otage » !

Les patrons des sociétés de sécurité et le gouvernement feraient mieux de se soucier un peu plus des conditions de travail, des effectifs et des salaires du personnel qui assume quotidiennement la sécurité dans les aéroports (58 millions de passagers et 2,4 millions de tonnes de fret en 2010, uniquement à Roissy Charles De Gaulle).

Toujours à Roissy, 5 000 passagers passent chaque jour par un seul poste d’inspection filtrage, et jusqu’à 50 000 bagages de soute sont traités par heure … tout cela est assuré depuis des années par des travailleuses et travailleurs exploités par les entreprises sous-traitantes … sans que cela n’émeuve celles et ceux qui découvrent ce métier aujourd’hui, en dénonçant les grévistes.

Le syndicat SUD Prévention et Sécurité Solidaires dénonce avec vigueur la décision du gouvernement de remplacer les grévistes par des policiers et des gendarmes, c’est une atteinte insupportable au droit de grève, tout comme le projet de loi concocté par l’UMP qui vise à
restreindre le droit, constitutionnel, de grève !


Documents joints

Communiqué du 21 décembre 2011 de SUD Aérien (...)
Communiqué du 21 décembre 2011 de SUD Aérien (...)

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur