Grève et manifestations au Kazakhstan : la police et l’armée tuent au moins dix personnes par balle

dimanche 18 décembre 2011
popularité : 6%

De violents heurts, apparemment entre grévistes et policiers, ont fait dix morts et des blessés vendredi dans la ville de Janaozen, dans l’ouest du Kazakhstan, a indiqué le parquet de cette république ex-soviétique d’Asie centrale, qui met en cause des vandales.

Selon un bilan préliminaire, à la suite de heurts massifs à Janaozen, dix personnes sont mortes et plusieurs autres ont été blessées, dont des policiers, a déclaré le procureur général, Askhat Daoulbaïev, dans un communiqué.

La chaîne de télévision indépendante en ligne K+ a indiqué que des témoins avaient vu des hélicoptères survoler la capitale régionale Aktau en direction de Janaozen, ville qui est désormais encerclée et où des soldats du ministère de l’Intérieur ont été déployés.

Le syndicat indépendant ODAK a indiqué dans un communiqué que plus de 3.000 personnes –des grévistes réclamant des hausses de salaires et des habitants les soutenant– s’étaient rassemblées vendredi sur la place centrale de la ville où se déroulaient les festivités marquant le 20e anniversaire de l’indépendance du Kazakhstan.

Selon plusieurs médias d’opposition, des manifestants employés chez Ozemunaigaz s’en sont pris à la tribune montée à l’occasion des festivités, après quoi les forces de l’ordre les ont chargés et ouvert le feu.

Des informations diffusées par des ONG russes de défense des droits de l’homme et l’opposition kazakhe, qui ne donnent pas de sources, font pour leur part état de dizaines de morts.

Le procureur général a, lui, dit qu’un groupe de vandales avait attaqué des civils et des policiers.

AFP, 16 décembre 2011


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur