AVIGNON - Campus des sciences et techniques, LEP Robert Schuman - SUD EDUCATION 84 écrit en recommandé au proviseur Bernard Humbert

Comme d’habitude et depuis quelques temps, Bernard Humbert lui aussi, Proviseur, prétend pratiquer un "dialogue social " .....
lundi 14 mars 2011
popularité : 43%

Pour assurer la défense de notre collègue Emma Pouillet, prof. PLP au LEP Robert Schuman en Avignon, SUD Education 84 à écrit au proviseur local Bernard Humbert, à l’inspectrice Nathalie Topalian, ainsi qu’au recteur de l’académie d’Aix-Marseille Jean-Paul de Gaudemar.

Ces 3 courriers ont été envoyés le 10 février 2011.

Nous attendons de savoir si l’administration saura faire marche arrière ... ou si elle choisira l’aveuglement et le mur !

SUD EDUCATION VAUCLUSE
6 impasse Pétrarque
84000 Avignon
Tél : 06.76.89.00.49
Tél/Fax :04.90.14.00.47
syndicat sudeducation84.org
www.sudeducation84.org

[/_ LEP Robert Schuman
_ Monsieur le Proviseur
Bernard Humbert

138, Avenue de Tarascon

84000 - AVIGNON/]

Objet : Situation de Madame Pouillet
PLP Lettres-histoire.

Monsieur le Proviseur,

Malgré les démarches récentes que nous avons menées auprès de vous par téléphone et par courriel, vous n’avez pas souhaité nous rencontrer.

Nous revenons vers vous au sujet de la situation de Madame Emma Pouillet, PLP Lettres-histoire dans l’établissement que vous administrez :

1 - Le 1er février, un courrier daté 27 janvier adressé à Madame Pouillet par Monsieur Bernard Humbert, Proviseur, se trouve dans le casier de l’enseignante dans la salle des professeurs ; dans ce courrier, vous lui demandez : « Quand envisagez-vous de récupérer les heures perdues ? »

Le 8 février, un courrier daté du même jour adressé à Madame Pouillet par Monsieur Favreau, Proviseur-Adjoint, se trouve dans le casier de l’enseignante dans la salle des professeurs ; dans ce courrier, Monsieur Favreau demande : « comment vous avez (ou allez) compensé (er) les deux heures non assurées en CAP Pro Elec le 7 janvier 2011 . »

Compte tenu de l’ensemble des éléments dont nous disposons, nous sommes convaincus comme Madame Pouillet qu’elle ne disposait d’aucun autre choix que celui qu’elle a été contrainte de faire pour assurer sa sécurité et celle des élèves.

Nous constatons qu’à la suite :

  • de la bagarre survenue dans sa classe la veille,
  • du règlement de compte qui s’en est suivi devant l’entrée principale de l’établissement,
  • de l’incident ayant entraîné l’hospitalisation d’un élève avec 7 jours d’ITT,
  • des informations transmises par Madame Pouillet à la vie scolaire,
  • des informations transmises à vos services suite à la prise en charge par les pompiers de l’élève ensuite hospitalisé,
  • aucune mesure n’a été prise, aucune information n’a circulé, ni en direction des élèves concernés, ni en direction de l’équipe pédagogique en charge de cette classe, ni même en direction des enseignants en charge de cette classe le lendemain.

Nous constatons encore que Madame Pouillet a alerté Monsieur Favreau juste avant son cours afin que celui-ci prenne la mesure de la situation : là encore, l’enseignante n’a pas été entendue : « On verra plus tard », lui a répondu Monsieur le Proviseur-Adjoint.

Nous contestons que Madame Pouillet soit contrainte de récupérer ou compenser ces deux heures de cours : elles ont été effectivement perdues à la suites de dysfonctionnements et/ou d’errements dont elle ne peut pas porter la responsabilité.

2 - Jeudi 27 janvier, au cours de l’entretien consécutif à son inspection – entretien qui s’est déroulé dans le bureau de Monsieur Mouammar, Proviseur-Adjoint - Madame Nathalie Topalian, IEN, informait Madame Emma Pouillet de l’existence d’une pétition écrite adressée à vos services par certains de ses élèves.
Madame Topalian tenait ce document dans un dossier sous les yeux de notre collègue durant l’entretien, dans ce dossier se trouvait alors également une copie des courriels échangés pour la mise en place d’un entretien.
Dans le courrier reçu le 1er février, vous confirmez : « J’ai reçu le délégué de classe de 1ère SEN2 qui m’a apporté une « pétition pour le retour de M. Mechlouf » ».
Ce même jour, Madame Pouillet s’est rendue auprès de Monsieur Mouammar pour obtenir copie de cette pétition : « La pétition, on ne l’a plus, c’est l’inspectrice Nathalie Topalian qui a dû l’emporter par mégarde. » lui a-t-il répondu.

Nous vous demandons par la présente, Monsieur le Proviseur, de bien vouloir nous transmettre copie de cette pétition.

Ayez l’assurance, Monsieur le Proviseur, de notre profond attachement au Service Public de l’Éducation Nationale.

Pierre Jourlin, Jacques Maire ,Co-secrétaire départementaux SUD Education Vaucluse.


Pour en savoir un peu plus sur ce "cas d’école" de harcèlement, consultez nos autres productions sur cette triste histoire :

Bonjour le management à la "méthode France Télécom" ... ça se passe à Avignon - HMIS - Heure mensuelle d’information syndicale - Campus des sciences & techniques - LEP Robert Schuman - LGT Philippe de Girard - Mépris, négation et autres humiliations : les productions d’une équipe de direction autoritaire !

janvier 2011 - Les conditions de reprise du travail d’Emma Pouillet, enseignante au LEP Robert Schuman, Campus des sciences et techniques, en Avignon ...

Campus des sciences et techniques - LEP Robert Schuman - Devant le proviseur Bernard Humbert totalement sourd, SUD Education 84 écrit au recteur pour faire respecter les droit et la dignité d’une enseignante ...

Inspection - sanction ! SUD EDUCATION 84 écrit à Madame Nathalie TOPALIAN - Inspectrice de l’Education Nationale ...

Soutien à Emma Pouillet concernant les conditions de reprise au lycée ROBERT SCHUMAN pour l’année 2010-2011 ...

AVIGNON - Campus des sciences et techniques, LEP Robert Schuman - SUD EDUCATION 84 écrit en recommandé au proviseur Bernard Humbert ...


Documents joints

Le courrier recommandé adressé au proviseur (...)
Le courrier recommandé adressé au proviseur (...)

Navigation

Articles de la rubrique