21 JANVIER 2010 : TOUTES ET TOUS EN GREVE !

vendredi 15 janvier 2010
popularité : 14%

DES REFORMES MAIS UN SEUL OBJECTIF : LA CASSE DU SERVICE PUBLIC.

Les espoirs suscités par les deux grandes journées de grèves et de manifestations de janvier et mars 2009 ne se sont malheureusement pas concrétisés.

Pourtant, de nombreux mouvements sociaux ont continué à s’organiser, Dans le privé, ce sont les secteurs les plus touchés par la crise qui ont été en pointe. Depuis le mois d’octobre, ce sont les travailleurs sans-papier qui mènent une lutte exemplaire pour leur régularisation.

Dans le secteur public les mobilisations se succèdent depuis quelques mois. La lutte contre la privatisation de la Poste, commencée depuis 18 mois maintenant, a trouvé un large écho dans l’ensemble de la population avec la votation populaire du mois d’octobre. En décembre c’est le secteur de la culture qui est entré en lutte. L’hôpital public, entre suppressions de postes et « réorganisation » des services est plus que jamais au bord de l’explosion.

Les agents territoriaux subissent de plein fouet la « réorganisation » des missions et des fonctions de l’état dans les territoires. Derrière toutes ces politiques destructrices, on trouve encore et toujours la Révision Générale des Politiques Publiques et son triple objectif : moins d’Etat, moins de services publics, et moins de personnels : 100 000 emplois supprimés depuis 2007, dont 25 000 dans l’Education Nationale (16 000 prévus en 2010).

Toutes les « réformes » des dernières années n’ont pas eu d’autres buts : généralisation du Bac Professionnel en 3 ans avec suppression de quasiment ¼ de la formation (et donc des postes !), nouveaux programmes dans le primaire et suppression de deux heures de cours hebdomadaires et des postes d’enseignant en RASED, masterisation et suppression des postes de stagiaires, et tout récemment réforme du lycée et réductions horaires...

et donc du nombre de postes. Et à tout cela s’ajoutent précarisation de plus en plus importante des personnels et multiplication des pressions

Parce qu’aucun secteur de l’Education Nationale ne gagnera seul contre les autres, Parce que l’Education Nationale ne peut pas gagner sans les autres acteurs du Service Public,

TOUS ET TOUTES EN GREVE LE 21 JANVIER

Pour faire converger toutes les luttes, du public et du privé, Parce que nous n’aurons que ce que nous gagnerons !

MANIFESTATION A AVIGNON : départ 10h de la cité administrative.


Documents joints

Tract Greve et Manif 21/01/2010
Tract Greve et Manif 21/01/2010

Commentaires  (fermé)

Sites favoris


141 sites référencés dans ce secteur