Les menaces sur l’école maternelle et les RASED se précisent !

mercredi 17 septembre 2008
popularité : 6%

Communiqué fédéral et communiqué intersyndical

lundi 15 septembre 2008

Pour justifier les 13500 suppressions de postes à venir, Darcos nous fait croire à un nouveau personnage. Celui d’un ministre fraîchement converti en chantre de « la petite enfance » et dénonçant la scolarisation des enfants dès deux ans alors que son objectif est de supprimer des postes et de casser le service public d’éducation.

Alors que peu d’enfants de deux ans (et même deux ans et demi) sont effectivement à l’école, il s’attaque directement à la petite section et à l’école maternelle qualifiée de « préélémentaire ».

Décrite comme « variable d’ajustement pour empêcher des fermetures de classe », Darcos mène une attaque en règle contre la petite section. Ses enseignants y consacreraient l’essentiel de leur temps à surveiller la sieste des enfants et à changer les couches, ce qui ne nécessiterait pas un bac+5.

Voilà, c’est dit ! A quoi bon d’après lui former des personnels (ça coûte cher à la « nation » !) pour effectuer ces tâches qui relèveraient alors de quel niveau d’études ? Il ne le précise pas. En tout cas, pour les professeurEs des écoles, fini la petite section : ce sera le CM2 (là, notre « coût de formation » se justifie) !

Suie de l’article sur le site de la fédération SUD éducation :


Sites favoris


141 sites référencés dans ce secteur