Le ministre DARCOS qualifie les lycéens de "bouffons", les lycéens de la FIDL mettent en évidence les fourberies du Ministre

samedi 10 mai 2008
popularité : 25%


Le Ministre reste inflexible sur les questions de moyens et sur les suppressions de postes (90 000 non-remplacement d’ici 2012), donc nous maintenons l’appel à la mobilisation pour le 15 mai au coté des professeurs et des parents » a déclaré Alix Nicolet, Présidente de la FIDL.


Samedi 10 Mai 2008

COMMUNIQUE DE PRESSE - « Les bouffonneries des lycéens n’ont d’égale que les fourberies du Ministre ! »

La FIDL, le syndicat lycéen, s’indigne des déclarations du Ministre dans une interview à paraître demain dans le Figaro Magazine.

En effet, il est assez paradoxal d’insulter de « bouffons » ceux qui souhaitent améliorer leurs conditions d’études pour pouvoir mieux travailler. Vouloir un enseignement de qualité ne peut pas être qualifié de « bouffonneries » !

La FIDL rappelle au Ministre que l’emploi des mots est important et que ce n’est pas par des artifices de ce type qu’il fera cesser les revendications légitimes des lycéens confrontés aux suppressions de postes dans leurs lycées.

Contrairement à la posture du Ministre, nous pouvons constater que la mobilisation des lycéens a payé puisque nous avons obtenu :

  • Le rattrapage au Bac professionnel,
  • Le maintien du BEP,
  • La révision selon les filières du BAC Pro en 3 ans.

La mise en place d’un soutien scolaire public dans les 200 lycées les plus en difficulté avec le recrutement de 1500 assistants d’éducation et de 2000 étudiants. (Dispositif qui concerne donc environ 200 000 à 250 000 lycéens).

Enfin, « les bouffonneries des lycéens n’ont d’égale que les fourberies du Ministre ! » estime Alix Nicolet, Présidente de la FIDL.


Des détails des propos du ministre Darcos ...



Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


141 sites référencés dans ce secteur