samedi 16 janvier 2021
par  collectif.anim

Pour nos salaires, pour les postes, pour nos conditions de travail - Toutes et tous en grève le 26 janvier


Tout nous conduit à l’exigence de plus d’éducation pour tous les jeunes dans un contexte où les inégalités continuent à se creuser et où les réformes menées par le ministre les aggravent. Les moyens consacrés à l’éducation ne sont pas à la hauteur des exigences, la situation sanitaire en est un révélateur flagrant. Afin de baisser les effectifs par classe à court et moyen terme et de prendre en compte l’état de fatigue des personnels, épuisés par des années de dégradation des conditions de travail, il faut en urgence engager les recrutements nécessaires, notamment en recourant aux listes complémentaires. Si nos organisations partagent la préoccupation du maintien de l’ouverture des lieux scolaires, elles alertent cependant sur la nécessité d’anticiper l’ensemble des scenarii en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. La mise en œuvre d’une protection renforcée des personnels et des élèves doit être planifiée dès à présent.

Dans le budget 2021, la nécessaire revalorisation des personnels ne trouve qu’une traduction minimale avec 400 millions d’euros prévus. C’est très peu pour les personnels, et de fait l’essentiel des mesures proposées pour 2021 ne concerneront qu’une minorité d’entre eux. Les AED et les AESH en particulier ne se voient rien proposer.

Les organisations exigent un budget qui renonce aux suppressions d’emplois et engage un rattrapage des pertes salariales subies, grâce à un plan pluriannuel de revalorisation et de création de postes pour répondre à tous les besoins, en commençant par les plus urgents.

Le Grenelle du ministre est inacceptable, d’autant plus qu’il vise à modifier en profondeur le fonctionnement de l’école, les missions et les statuts des enseignant-es. Nos organisations demandent la mise en œuvre d’une autre politique éducative que celle menée jusqu’à présent par le Ministre de l’Éducation Nationale.

Et pendant la pandémie, les réformes régressives continuent. D’une part, le ministère s’attaque à l’éducation prioritaire en projetant d’abandonner une politique de territoires au profit d’une contractualisation avec chaque école ou établissement scolaire. D’autre part, avec le projet de loi 4D le gouvernement veut engager une opération de déconstruction du service public d’éducation. Les organisations demandent le maintien des services et des personnels dans le cadre plein et entier de l’Education Nationale.

Les organisations appellent les personnels à poursuivre les mobilisations en cours, à s’engager dans l’action et à préparer une grève le mardi 26 janvier pour exiger des créations de postes, une autre politique éducative, des mesures significatives de revalorisation des salaires et des carrières dans l’éducation. Elles engagent les personnels à se réunir pour débattre localement etconstruire dès maintenant une dynamique de mobilisation par des actions et initiatives locales, motions et courriers collectifs auprès des IA-DASEN, des Recteurs, du gouvernement.

PDF - 138.2 ko


Articles les plus récents

samedi 16 janvier 2021
par  collectif.anim

Situation sanitaire : dans l’éducation, toujours la politique de l’autruche

Le gouvernement a tenu ce jeudi 14 janvier une conférence de presse sur la situation sanitaire, dans un contexte de reprise de l’épidémie et d’apparition d’une nouvelle forme du virus. Comme jusqu’ici, les annonces ont concerné essentiellement la sphère privée, avec en particulier le couvre-feu imposé (...)

samedi 16 janvier 2021
par  collectif.anim

Fermeture des universités : le mépris n’a que trop duré

Aucun mot. Le premier ministre J. Castex n’aura donc eu aucun mot pour les étudiant-e-s et l’Enseignement Supérieur et la Recherche lors de sa conférence de presse du 7 janvier. Ils et elles sont pourtant 2,73 millions en France. Selon la ministre F. Vidal, il ne faut « absolument pas » acter qu’il (...)

samedi 16 janvier 2021
par  collectif.anim

Demande intersyndicale de rdv urgent au sujet de la situation actuelle dans l’enseignement supérieur et la recherche

Monsieur le Premier ministre,
Nous avons appris par voie de presse que les “représentants de la communauté universitaire” seraient reçus vendredi 15 janvier à Matignon pour évoquer “la détresse des étudiants” et la situation dans l’enseignement supérieur. A ce jour nous n’avons pas été contactés ni (...)

jeudi 14 janvier 2021
par  collectif.anim

Manifestation pour les libertés samedi 16 janvier 2021 à 14h place de l’Horloge Avignon

La Fédération nationale de la Libre Pensée
appelle aux manifestations du 16 janvier 2021
pour le retrait de la loi « Sécurité globale »,
contre la loi « Séparatisme » qui affaiblit les principes laïques.
Avec les Unions départementales de syndicats CGT, FO et Solidaires, les Fédérations de (...)

jeudi 14 janvier 2021
par  collectif.anim

Le Ministre doit répondre aux revendications des AED- communiqué intersyndical CGT-SNES- SNALC-FO-SUD

La journée de grève des AED du 1er décembre a été incontestablement un succès.
Les services de vie scolaire, en première ligne depuis le début de la pandémie pour l’application du protocole sanitaire, sont au bord de l’implosion. Au-delà de la période de crise sanitaire, ces services sont largement (...)

jeudi 14 janvier 2021
par  collectif.anim

SUD éducation écrit au Premier ministre pour demander le versement de la prime Rep aux assistant.e.s d’éducation

Aujourd’hui, SUD éducation a écrit au Premier Ministre pour lui demander de modifier le décret 2015-1087 du 28 août 2015 qui instaure les primes Rep et Rep+. SUD éducation lui demande d’ajouter les assistant-e-s d’éducation aux personnels susceptibles de bénéficier des primes REP et REP+.
Ces (...)

jeudi 14 janvier 2021
par  collectif.anim

Bac 2021 : le ministre n’a pas appris de ses erreurs

Crise sanitaire : l’improvisation domine
Le ministre Blanquer continue d’improviser sur les plateaux de télévision. Après avoir assuré à plusieurs reprises que les dédoublements devraient cesser, il doit de nouveau manger son chapeau. L’enseignement dit « hybride » est amené à se prolonger avec (...)

mardi 12 janvier 2021
par  collectif.anim

AED : acte 2 de la mobilisation dès le 19 janvier

À la suite de la journée de grève inédite des assistant-e-s d’éducation (AED, AP & APS) du 1er décembre dernier, d’autres actions locales ont eu lieu tout au long du mois de décembre : journée de grève, rassemblement, conférence de presse, participation aux manifestations du 5 décembre, happening, etc. (...)

lundi 11 janvier 2021
par  collectif.anim

Alertons sur le statut des AED

Le Collecif AED a lancé cette pétition adressée à Jean-Michel Blanquer (Ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse.)
http://chng.it/TdZCcwKkWk

lundi 11 janvier 2021
par  collectif.anim

Les pédagogies critiques (ou radicales)

Origine des pédagogies critiques (ou radicales) :
Les pédagogies critiques (appelées aussi radicales aux USA) trouvent leur origine dans l’œuvre du pédagogue brésilien Paulo Freire (1921-1997). Elles constituent un courant international qui s’est développé dans différents pays en particulier de langue (...)

lundi 11 janvier 2021
par  collectif.anim

Brigade et Freinet : quelques activités coopératives faciles à mettre en place en tant que remplaçant en élémentaire

Voici une fiche ressource sur quelques activités coopératives faciles à mettre en place en tant que remplaçant dans le 1er degré

lundi 11 janvier 2021

Réforme de la formation initiale et des masters MEEF : il faut dire STOP

Réforme de la formation initiale et des masters MEEF : il faut dire STOP  ! – Communiqué FO-FSU-SUD-Snalc-SNCL-CGT Depuis plus d’un an le ministère de l’Éducation nationale publie progressivement les textes qui serviront de base à ce qu’il annonce comme la « professionnalisation » de la formation des (...)

Sites favoris


151 sites référencés au total