jeudi 2 avril 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Lettre d’Annie Ernaux à Emmanuel Macron

Dans Lettres d’intérieur, la chronique d’Augustin Trapenard sur France Inter, les auteurs et autrices sont invité.es à écrire une lettre à la personne de leur choix. C’est ce qu’a fait Annie Ernaux à notre "cher" Président.

Cergy, le 30 mars 2020

Monsieur le Président,

« Je vous fais une lettre/ Que vous lirez peut-être/ Si vous avez le temps ». À vous qui êtes féru de littérature, cette entrée en matière évoque sans doute quelque chose. C’est le début de la chanson de Boris Vian Le déserteur, écrite en 1954, entre la guerre d’Indochine et celle d’Algérie. Aujourd’hui, quoique vous le proclamiez, nous ne sommes pas en guerre, l’ennemi ici n’est pas humain, pas notre semblable, il n’a ni pensée ni volonté de nuire, ignore les frontières et les différences sociales, se reproduit à l’aveugle en sautant d’un individu à un autre. Les armes, puisque vous tenez à ce lexique guerrier, ce sont les lits d’hôpital, les respirateurs, les masques et les tests, c’est le nombre de médecins, de scientifiques, de soignants. Or, depuis que vous dirigez la France, vous êtes resté sourd aux cris d’alarme du monde de la santé et ce qu’on pouvait lire sur la banderole d’une manif en novembre dernier -L’état compte ses sous, on comptera les morts - résonne tragiquement aujourd’hui. Mais vous avez préféré écouter ceux qui prônent le désengagement de l’Etat, préconisant l’optimisation des ressources, la régulation des flux, tout ce jargon technocratique dépourvu de chair qui noie le poisson de la réalité. Mais regardez, ce sont les services publics qui, en ce moment, assurent majoritairement le fonctionnement du pays : les hôpitaux, l’Education nationale et ses milliers de professeurs, d’instituteurs si mal payés, EDF, la Poste, le métro et la SNCF. Et ceux dont, naguère, vous avez dit qu’ils n’étaient rien, sont maintenant tout, eux qui continuent de vider les poubelles, de taper les produits aux caisses, de livrer des pizzas, de garantir cette vie aussi indispensable que l’intellectuelle, la vie matérielle.

Choix étrange que le mot « résilience », signifiant reconstruction après un traumatisme. Nous n’en sommes pas là. Prenez garde, Monsieur le Président, aux effets de ce temps de confinement, de bouleversement du cours des choses. C’est un temps propice aux remises en cause. Un temps pour désirer un nouveau monde. Pas le vôtre ! Pas celui où les décideurs et financiers reprennent déjà sans pudeur l’antienne du « travailler plus », jusqu’à 60 heures par semaine. Nous sommes nombreux à ne plus vouloir d’un monde dont l’épidémie révèle les inégalités criantes, Nombreux à vouloir au contraire un monde où les besoins essentiels, se nourrir sainement, se soigner, se loger, s’éduquer, se cultiver, soient garantis à tous, un monde dont les solidarités actuelles montrent, justement, la possibilité. Sachez, Monsieur le Président, que nous ne laisserons plus nous voler notre vie, nous n’avons qu’elle, et « rien ne vaut la vie » - chanson, encore, d’Alain Souchon. Ni bâillonner durablement nos libertés démocratiques, aujourd’hui restreintes, liberté qui permet à ma lettre – contrairement à celle de Boris Vian, interdite de radio – d’être lue ce matin sur les ondes d’une radio nationale.

Annie Ernaux


Articles les plus récents

lundi 30 mars 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Télétravail et la continuité pédagogique

une nouvelle vidéo est en ligne portant sur le Télétravail et la continuité pédagogique

jeudi 26 mars 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Lettre au recteur

Monsieur le Recteur Le contexte actuel est exceptionnel, nous en avons tous et toutes conscience et il impose que certains dispositifs soient adaptés, modifiés. Cependant, nous tenons à rappeler que la crise sanitaire que nous connaissons ne doit pas être l’occasion d’une remise en cause des règles (...)

vendredi 6 mars 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Le 8 mars et toute l’année : En lutte contre toutes les formes de sexisme !

Le gouvernement a annoncé vouloir faire de l’égalité entre les femmes et les hommes une grande cause du quinquennat. Comme pour le reste, Macron et ses sbires communiquent sans jamais passer aux actes. Pire, en menant une politique de régressions sociales, une guerre contre les services publics et (...)

lundi 2 mars 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Encore une semaine bien chargée du 2 au 8 mars

L’actualité bouscule le calendrier, voici le programme de la semaine.
Mardi 3 et mercredi 4 à 18h
Rassemblement contre le 49.3 devant la Préfecture à Avignon.
Mercredi 4 à 20h
A Utopia manutention, soirée ciné débat PJJ (avec la participation de Solidaires)
Jeudi 5
grève secteur recherche et (...)

lundi 2 mars 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Pour la justice sociale et écologique : grève pour le climat 13 mars !

Voilà plus d’un an que le mouvement des grèves climat est lancé. Le 13 mars la jeunesse sera à nouveau présente sur les places et dans les rues pour interpeller les gouvernements sur leur inaction climatique. Des marches pour le climat dans de nombreuses villes de France sont organisées le 14 mars. (...)

jeudi 6 février 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Ciné / Débat GRANDPUITS ET PETITES VICTOIRES

Séance prix libre de soutien aux grévistes à l’Utopia La Manutention ce vendredi 7 février à 18h15 avec le film GRANDPUITS ET PETITES VICTOIRES - d’Olivier AZAM avec les grévistes de Grandpuits… Film d’1h20 - suivi d’une discussion sur les retraites "mais plus largement sur la remise en cause de notre (...)

dimanche 2 février 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Semaine du 03 au 09 février : DEMANDEZ LE PROGRAMME !!!

Une semaine bien chargée avec le début des E3C et des actions devant les établissements qui les organisent et bien sur manif jeudi.
Calendrier des actions de la semaine :
Lundi 3 février : Lycée Aubanel Avignon, action devant l’établissement. Il y aura tractage à partir de 7h30 et rassemblement. Les (...)

lundi 27 janvier 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Et un tour de plus !!!

Le Conseil d’État a rendu public son avis sur le projet de casse des retraites présenté vendredi en Conseil des ministres. Cet avis du Conseil d’État ne fait que confirmer ce que SUD éducation dénonce avec force depuis que le rapport Delevoye est connu : Blanquer et le gouvernement se moquent des (...)

jeudi 23 janvier 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Semaine du 20 au 24 janvier : DEMANDEZ LE PROGRAMME !!!

Voici le programme de la semaine qui vient :
Lundi AG à 17h15 dans tout le Vaucluse : • Avignon, 20 avenue Monclar • Carpentras, Bourse du travail • Orange, lycée de l’Arc • Cavaillon, salle 2 de l’hippodrome
Mardi 21 janvier Avignon :
rassemblement à 8h devant la préfecture lors de (...)

dimanche 12 janvier 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

On ne lâche toujours rien ! En grève mardi 14 janvier !

La mobilisation est massive. Le 9 janvier 1,5 millions de manifestant-es ont défilé dans 206 rassemblements et manifestations dans toute la France. Tandis que la mobilisation continue samedi 11 avec de très nombreuses manifestations intégrant des cortèges de femmes, grandes perdantes de la réforme, (...)

mardi 7 janvier 2020
par  Sud Éducation 84 (JB)

Cette semaine sera décisive dans la bataille...

Cette semaine sera décisive dans la bataille contre le gouvernement !
JEUDI 9Grande journée de grève et de manifestation RDV 10h30 Allée de l’OulleSuite à la manifestation deux militants victimes d’intimidation policière !
_________________________________ Et c’est pas fini (...)

Sites favoris


151 sites référencés au total